GPS, location et évènement Trail
Recherche
banniere Actiontrail
L'aventure commence là où la route s'arrête!
Votre
PUB
ici  
 
 
  Toutes les fiches / Auto

Conduite et courtoisie au volant

Affiche de Resus Posté le 01-02-2020 Aff_loc: "Auto et Conduite"   France
Conduite et courtoisie au volant

Devenir un meilleur conducteur

La courtoisie et la non agressivité au volant contribuent pleinement à une conduite apaisée. Devenir meilleur conducteur, c’est aussi être respectueux de tous les usagers de la route. Ces manières permettent de se sentir plus en sécurité, moins stressé, et ainsi de réduire les probabilités d’accident ou de conflit sur les voies.

La courtoisie au volant

La courtoisie au volant permet aux usagers de la route de se sentir plus en sécurité et favorise une conduite citoyenne et responsable.

Toutes les règles qui conditionnent le partage de la voie publique en bonne intelligence ne sont pas inscrites dans le code de la route puisque certaines relèvent simplement du respect de l’autre. C’est pour cela que le thème de la courtoisie au volant a toute sa place dans la nouvelle culture de la sécurité routière qui se développe aujourd’hui en France. 

"Quand on est dans son véhicule le Moi prime sur le Nous, on est concentrée sur l´objectif à atteindre, dans un temps imparti. Cet objectif annihile la capacité à percevoir et comprendre pourquoi l´autre adopte tel ou tel comportement, faisant de l´individu un individu a-personnel, dépersonnalisé."

Camille Rochet, psychologue et créatrice de la plateforme Anoustous.com

Bien gérer son stress au volant

Lorsqu’une personne est stressée au volant, elle devient un facteur de risque supplémentaire en matière de sécurité routière. Une personne stressée va avoir tendance à manifester des signes d’énervement, perdre sa concentration plus rapidement et se fatiguer plus vite.

Comment faire pour gérer ce stress ?

Avant de prendre le volant, renseignez-vous sur le trafic et sur votre itinéraire afin de réduire les situations de stress. Si prendre le volant vous angoisse, n’hésitez pas à céder votre place, à ne pas utiliser votre voiture aux heures les plus encombrées, à prendre les transports en commun ou à proposer du covoiturage.

Si toutefois vous sentez que votre sentiment à l’égard de la conduite peut vous mettre en danger, vous, vos passagers ou les autres usagers de la route, n’hésitez pas à vous inscrire à de nouvelles leçons dans une école de conduite agréée. Cela pourrait également vous permettre de mieux anticiper les situations stressantes, en particulier si vous habitez dans une grande agglomération.

On peut lister quelques astuces qui permettent de favoriser le calme au volant : ne pas partir en retard, ne pas se fixer d´heure d´arrivée trop précise, regarder l´itinéraire avant de partir, écouter de la musique qu´on aime, un podcast d´émission qui nous intéresse, des exercices de respiration...

Camille Rochet, psychologue et créatrice de la plateforme ANousTous

La bonne position du conducteur

Avant de prendre la route, assurez-vous d’avoir correctement réglé votre siège, vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs, et d’avoir mis votre ceinture de sécurité. Pour plus de confort, vous pouvez aussi ajuster votre volant et l’appui tête de votre siège. 

Bien se positionner est aussi un moyen de mieux maîtriser votre véhicule et de réduire vos maux de dos.

Comment faire ? 

  • Se tenir le plus droit possible contribue à réduire le mal de dos durant la conduite en s’installant le plus au fond possible de votre siège.
  • Les épaules doivent aussi rester les plus droites possibles, et être très proches du dossier durant la conduite.
  • Vous pouvez aussi vous munir d’un siège équipé d’un réglage lombaire.
  • L’appui-tête de votre siège doit être droit par rapport au dossier et son bord supérieur doit arriver au sommet de votre tête. 
  • Pour ceux qui ont des douleurs importantes au dos, il peut être utile de demander conseil à un médecin sur la position qu’il convient de prendre et sur le modèle le plus intéressant pour réduire ce mal. 

Source : https www securite routiere gouv fr chacun son mode de deplacement dangers de la route en voiture mieux conduire en voiture devenir un

 

 

Éco-conduire en voiture

En 2018, de nombreux changements sont survenus pour les automobilistes. Les dispositifs d’aides à l’acquisition de véhicules peu polluants ont eux aussi évolué. Pour les découvrir et devenir un éco-conducteur, c’est par ici !

Qu’est-ce-que l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est un comportement de conduite citoyenne permettant de réduire sa consommation de carburant, de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de diminuer le risque d’accident.

Quelques conseils pour une conduite éco-responsable

  • Préparez votre trajet et vérifiez la pression des pneus. Ne jamais oublier que des pneus sous gonflés, c’est du carburant en plus et une moins bonne tenue de route.
  • Assurez-vous du bon état du véhicule. Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 %.
  • Supprimez toute charge inutile. Pour consommer moins de carburant, privilégiez les coffres de toit aux galeries. Ne pas oublier de les démonter après utilisation sous peine d’une surconsommation de 10 à 15 %.
  • Adoptez une conduite souple. Démarrez en douceur et passez sans attendre le rapport supérieur pour éviter les sur-régimes, qui occasionnent une surconsommation de carburant de 20 %. Anticipez les ralentissements : utilisez le frein moteur plutôt que la pédale de frein.
  • Réduisez encore votre vitesse. 10 km/h en moins permettent d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant et de réduire de 12,5 % (soit 12 kg) les émissions de CO2 sur 500 km. 
  • Coupez le moteur lors d’un arrêt prolongé. Arrêter puis redémarrer un véhicule permet de consommer moins de carburant que de laisser tourner le moteur au ralenti plus de 20 secondes.
  • N’abusez pas de la climatisation. La surconsommation de carburant des véhicules due à la climatisation peut atteindre 10 % sur route et 25 % en ville. Moins de clim’ c’est 15 % de CO2 rejetés en moins sur 100 km.

Vignette Crit’Air, qui est concerné ?

La vignette Crit’Air ou « certificat qualité de l’air », est un autocollant sécurisé, à coller sur le véhicule pour identifier les véhicules les moins polluants. Elle permet un classement des véhicules des plus polluants aux moins polluants. Elle permet :

  • de circuler dans les zones de circulation restreinte (ZCR), instaurée par certaines municipalités ;
  • des modalités de stationnement favorables
  • la mise en place de la circulation différenciée en cas de pic de pollution.

Pour l’obtenir, il vous suffit d’accéder au service en ligne :

OBTENIR VOTRE VIGNETTE

La vignette est obligatoire dans les villes soumises à des pics de pollution réguliers et instaurant, ou allant instaurer, des zones de circulation restreinte, notamment à Paris, Strasbourg, Grenoble, Lyon, Toulouse.

Contrevenir à ces dispositions dans les villes où la vignette est obligatoire, c’est s’exposer à une amende de 68 euros.

EN SAVOIR PLUS

Bonus écologique, qui est concerné ?

Le bonus écologique est une aide financière qui récompense l’achat ou la location de certaines catégories de véhicules peu polluants. Depuis le 1er janvier 2018, cette aide est réservée aux personnes qui achètent ou louent :

  • une voiture particulière ou une camionnette dont le taux d’émission de CO₂ est au maximum de 20 grammes/km ;
  • un 2 ou 3 roues ou un quadricycle n’utilisant pas de batterie au plomb.

En 2018, seul un véhicule commandé ou loué en 2017 et dont la facturation ou le versement du 1er loyer intervient avant avril 2018 peut ouvrir droit au bonus écologique. Son montant est de 1.000 €.
Le bonus vous est déduit directement par le concessionnaire du prix d’achat TTC du véhicule, ou remboursé, si vous en faîtes la demande après l’achat, auprès de l’Agence de services et de paiement.

Depuis le 1er janvier 2018, le bonus écologique pour l’achat ou la location d’une voiture particulière ou d’une camionnette neuve hybride rechargeable est supprimé.

Prime à la casse ou prime à la conversion

Sous certaines conditions, il est possible de bénéficier d’une prime à la conversion lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion si, dans le même temps, vous mettez à la casse une ancienne voiture diesel ou essence. Cette prime peut s’ajouter au bonus écologique.

Selon que vous soyez imposable ou non, les conditions pour l’obtention de cette prime ne sont pas les mêmes. Vous pouvez retrouver ces conditions sur le site du Service public.

Malus et taxe CO₂ pour les véhicules polluants

Le barème du malus automobile a été revu à la hausse en 2018 en vue de décourager l’achat des modèles les plus polluants. 

Il s’agit d’une écotaxe qui sanctionne financièrement l’achat ou la location d’un véhicule particulier neuf ou d’occasion en fonction de la quantité de dioxyde de carbone (CO₂) émise par le véhicule. Les années suivant l’achat ou la location, le paiement d’une taxe annuelle sanctionnant la propriété des véhicules les plus polluants peut s’ajouter.

Source : https www securite routiere gouv fr chacun son mode de deplacement dangers de la route en voiture mieux conduire en voiture eco



Voir la suite sur ce site: https: www.securite-routiere.gouv.fr

Poster un commentaire

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés.
Contact   C.G.U.   Objectifs   Qui sommes nous?
Tous droits réservés © - Enregistrement, reproduction et copie interdits